© Vanessa Bosio

Architectures Incrémentales

L’usage et l’intérêt collectifs sont indissociables du geste architectural et de la règle urbaine. L’économie de moyen, la gestion raisonnée des ressources, l’appréciation et la reconnaissance du travail de tous les partis prenants sont les paramètres essentiels de la réussite du projet depuis son élaboration, sa construction jusque dans son utilisation. Les gestes architecturaux comme les compositions urbaines doivent être avant tout lisibles et comprises par ceux pour qui ils sont dessinés et ceux qui les habiteront.

Une pensée dynamique de l’urbanité contemporaine a besoin de l’architecture et de l’ingénierie comme outils, de la ville comme repère, mais aussi de la pensée positiviste et fonctionnaliste comme orientation critique, au même titre que la politique sociale nécessite emploi, éducation, santé… Les deux nécessitent un projet. L’analyse de la situation sociale et environnementale qui conditionne le développement urbain actuel appelle tout autant un renouvellement de la police gouvernementale que l’invention d’une pensée d’une nouvelle architecture.

L’architecture incrémentale est modulable, dynamique et adaptable. Elle se transforme au gré des usages imaginés par la communauté du projet comme le projet doit intégrer les besoins des habitants tout en s’adaptant aux contraintes du milieu.

La mobilité permet de déplacer le projet. Les modules peuvent être montés et démontés ensemble ou séparément. La modularité et le potentiel combinatoire offrent la possibilité de faire évoluer les usages. In situ, elle recherche à terme l’autonomie. L’ensemble cherche l’optimisation économique.

La flexibilité des usages et l’organisation des matériaux lui permet de s’adapter aux changements. L’utilisateur peut facilement transformer et entretenir les modules comme les composants en utilisant une méthode de construction itérative.

Inspiré par les visions du prolifique Yona Friedman, stimulé par l’évolution du travail du Voluntary Architects’ Network de Shigeru Ban et motivé par les expériences vécues dans les installations habitées du collectif EXYZT, Philippe Rizzotti développe depuis 2012 un système constructif léger et modulaire.

Nous présenterons ici l’état d’avancement de notre réflexion en présentant un nouveau prototype écorché montrant le système que nous développons, tout en témoignant d’une série d’expériences concrètes et illustrant des propositions encore non réalisées comme le Village vertical ou l’Hôtel des Jours meilleurs.

Ce projet expérimental a été initié par la GALERIE TATOR. Ses premières phases, réalisées aux Grands Ateliers de l’Isle d’Abeau et sur le site du parvis de la gare Jean Macé, ont été principalement financées par des subventions de la Ville de Lyon, de la Région Rhône-Alpes, parrainées par des entreprises privées et soutenues par des Écoles d’Art et d’Architecture et les Grands Ateliers.

Le projet montré à la Biennale Architecture Lyon témoigne de l’évolution d’un processus et du soutien de l’ensemble des partenaires qui nous accompagnent.

Durant les week-ends de la biennale, l’équipe expliquera comment construire et entretenir les composants, et comment installer des structures et des modules de manière autonome.

Mandataire :

PRA / PHILIPPE RIZZOTTI ARCHITECTE

Membres de l'équipe

PRA : Philippe RIZZOTTI, architecte associé

Gabriel VERRET, architecte HMONP

Gaspard BROUSSE, étudiant en architecture

I+A: Mario POIRIER, ingénieur structure

M2C : Maurice RAYANARD, conception structure acier

SWITCH : Giampiero RIPANTI, ingénieur fluide, stratégie énergétique

FACTATORY : Laurent LUCAS, président de la GALERIE TATOR, initiateur du projet

Marie BASSANO, directrice de la GALERIE TATOR

Félix LACHAIZE, régisseur

Partenaires du projet

Les partenaires industriels

FACTATORY : visite et mise à disposition d’outillage

FEHR Technologies : façade préfabriquée en FCLAD© ductal (http://www.fehr-groupe.com)

METISSE© : isolant durable (http://www.isolantmetisse.com/)

M2C : structure acier

SAMMODE : éclairage (www.sammode.com)

Les lycées professionnels

LAGIRAUDIERE : menuiserie et structure bois

LAMACHE : structure métallique (http://www.ecolelamache.org/)

En images