© Anna-Andréa Obé-Gervais / Yuan-Mei Kan

La Source

La fin du XXème siècle a vu l’avènement de l’eau courante à domicile en France, la fin du XXIème siècle sera une époque où ce système aura été remis en question.

Le climat évolue, les ressources aussi, et les multinationales s’en mêlent. A qui appartiennent les sources en eau potable de la planète ? Comment chacun accèdera-t-il à l’eau à l’avenir ? Le captage sous terrain sera-t-il suffisant ? Suffisamment libre ?

La réalité dans laquelle nous nous projetons est la suivante : les habitations sont privées d’eau potable et les citadins ont retrouvé le rituel ancien d’aller la puiser.

Il n’existe plus de plombiers car il n’existe plus de tuyauterie. Nous avons accepté de faire un pas en arrière dans notre quête du confort. Plus d’eau courante, ni dans la cuisine ni dans la salle de bains ni dans les toilettes. Comme les fermes avaient leur puit, les villages leurs pompes, les villes ont maintenant des sources qui captent les eaux de pluie. Des puits aériens qui font partie intégrante de la ville et sont des espaces collectifs où l’eau est traitée pour devenir potable.

Ces sources ne sont pas toujours pleines, elles palpitent au gré de la météo. Les citadins peuvent mesurer les consommation en voyant cette machine miraculeuse se transformer, respirer avec la pluie, se remplir puis se vider au fur et à mesure que l’on vient se servir. Dans un lieu où l’on vient pour étancher sa soif, nous imaginons que l’on doit également venir avec conscience de notre mortalité. C’est un espace de vie mais surtout de survie. Nous ne savons pas si un tel lieu sera sanctuaire ou un champ de bataille.

Mandataire :

Anna-Andréa Obé-Gervais, Yuan-Mei Kan (Ecole nationale supérieure d'architecture de Lyon)

Membres de l'équipe

  • Eglantine Bigot-Doll, enseignante, ENSA de Lyon
  • Marian Janda,
  • Fabrice Cavaillé, enseignant, ENSA de Lyon
  • Hervé Lequay, enseignant, ENSA de Lyon
  • Gilles Desèvedavy, enseignant, ENSA de Lyon
  • Sophie Raucoules,
  • Camille Raucoules

Consultants :

  • Lionel Nottoli
  • Pierre-Emmanuel Lefournel (ENSA de Lyon / Ecole Centrale de Lyon)
  •  Adrien Marrocq (ENSA de Lyon/ENTPE)

En images

En vidéo