© Véronique Peguy (ENSAL)

Qui dira l’architecture ?
« Architecturicité »

Parce que l’utopie ou la prospective, traitée par les enseignants et adressée aux étudiants est perçue par eux non comme une abstraction mais plutôt comme l’annonce de leurs conditions d’exercice futur, comme leur « à-venir » qui leur faut dès maintenant investir en projets ou désirs ;

Parce que les conditions changent : le nouveau doctorat en architecture, issu d’une décision politique avec l’uniformisation européenne du dispositif Licence-Master-Doctorat, transforme l’architecture de pratique professionnelle à discipline scientifique, avec des conséquences pour l’enseignement bien sûr mais aussi pour l’expertise ou l’excellence et donc les pratiques architecturales futures ;

Les enseignants, porteurs de savoirs, doivent préparer leurs étudiants futurs praticiens et les étudiants devraient dès maintenant préparer cette mutation, la réfléchir voire l’infléchir.

En architecture future, devenue discipline scientifique et répondant donc à des exigences de scientificité, il est proposé de réfléchir aux exigences d’une architecturicité toute nouvelle.
La recherche souhaitable d’alternatives mène à abandonner les discours surplombants générationnels et sachants [hard skills] pour aborder un dialogue horizontal [soft skills] où savoirs, expériences et perspectives s’échangent avec efficience et bienveillance.

Au sujet donné « Utopies Concrètes » l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon propose un Face-à-Face entre enseignants et étudiants au travers de la question « Qui dira l’architecture ? ».

Une série de débats sera animée par Gilles Desèvedavy, praticien-enseignant-chercheur, qui tentera d’officialiser une Habilitation à Diriger des Recherches pour l’instant qualifiée « d’idéale » et de confronter son devenir avec celui des futurs architectes de « hALTe-au-feu ».

Mandataire :

Gilles Desèvedavy / Ecole nationale supérieure d'architecture de Lyon

Membres de l'équipe

Le 13 juin AM à la Biennale : depuis l’architecture, vers la scientificité à-venir Jana Revedin (Pr), Pascal Gontier (Pr), Umberto Napolitano (LAN), Marie-Hélène Fabre (mésarchitectures), Aurélien Gillier (FaceB), Laurent Boutin-Neveu (QNDMC), Vincent Michel, Emmanuel Ritz (Académie d’Architecture)

Le 14 juin MA à la Biennale : depuis la science vers l’architecturicité à-venir (SOUTENANCE idéale) Chris Younes (HDR), Clara Sandrini (HDR), Thierry Verdier (HDR), Philippe Madec (Pr), Vincent Veschambre (HDR)

Le 14 juin AM à la Biennale : retour au réel et rencontre des acteurs L’ensemble des intervenants (scientifiques enseignants architectes et partenaires) sont invités à se rencontrer et à dialoguer avec notamment les étudiants, futurs acteurs du réel eux aussi.

Partenaires du projet

  • « hALTe-au-feu», association
  • Département d’Etude de Master « ALTer-native » de l’ENSA de Lyon
  • Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon

En savoir plus

En images