Sol! © Thomas Hauser

SOL!

SOL est un projet expérimental en arts politiques dirigé par un groupe de chercheurs, architectes et artistes qui interrogent le sol, ses usages et ses déplacements. SOL est trans-disciplinaire, transversal et expérimental. SOL revient sur ce qu’implique l’acte du déplacement de sol, que ce soit celui d’une portion de terre, d’une population, ou d’un mythe.

SOL réinterroge notre rapport au monde face à l’urgence écologique qui invite à se déplacer en pensée, en actes, par les mots, considérant qu’inviter le sol dans nos pratiques permet de voir sous un nouveau jour notre rapport aux sites, aux terrains, aux parcelles, aux cadastres, aux ilots, aux métropoles, aux territoires, aux nations et finalement à notre planète dans son entier.

Le sol comme pellicule terrestre, formée à la rencontre de la lithosphère, de l’atmosphère et de la biosphère, comme écosystème vulnérable ; le sol comme milieu de vie, épaisseur à négocier ; le sol comme ressource de matière et de forme, d’énergie et d’innovations, indispensable et pourtant limité ; le sol comme patrimoine culturel et témoin bioclimatique ; le sol comme territoire administratif, comme droit de nationalité, comme propriété, comme planification d’usages ; le sol comme lien et écosystème social et professionnel ; le sol aussi comme « zone critique », en état latent de crise…

Les agriculteurs, fossoyeurs, architectes, chasseurs, citoyens, philosophes, paysagistes, artisans, géographes, constructeurs, urbanistes, économistes, ingénieurs, juristes, élus, bailleurs ont « leurs mots à dire » sur ces sols qu’ils traversent, qu’ils conçoivent, qu’ils convoitent, qu’ils partagent, qu’ils acquièrent, qu’ils imaginent, qu’ils administrent, qu’ils exploitent…
A la Biennale d’Architecture de Lyon 2017, SOL prend la forme d’une installation qui rend compte d’une première étape de l’enquête sur la manière dont les sols contemporains sont représentés. A travers les « voix de SOL », la proposition témoigne des controverses dans lesquelles le sol est impliqué et la met en dialogue avec une série d’invités. La recherche est accompagnée d’une publication, éditée pour l’occasion.

Mandataire :

Yannick Gourvil, Ann Guillaume, Océane Ragoucy, Emmanuelle Roberties

Membres de l'équipe

Une recherche d’Ann Guillaume, Yannick Gourvil, Océane Ragoucy et Emmanuelle Roberties,
avec Antoine Bertaudière, Jens Denissen

Partenaires du projet

  • Sciences Po,
  • Laboratoire GERPHAU
  • Réseau PHILAU
  • ET ALORS
  • Le Voyage Métropolitain
  • OVNI
  • Villa Arson
  • EHESS
  • Production Type
  • Ariane Pasco

En savoir plus